Profils de secteurs, Recensement de 2006

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Profil - Activités sur le marché du travail, industrie, profession, scolarité, langue de travail, lieu de travail et mode de transport, pour le Canada, les provinces, les territoires, les divisions de recensement, les subdivisions de recensement et les aires de diffusion, Recensement de 2006

À propos de ce produit

Information générale

Nº au catalogue :94-579-XCB2006002
Date de diffusion :18 mars 2008
Thème :Travail
Dimension de données :

Note

Note : Qualité des données - Âge à l'immigration

Il y a eu une légère surestimation de l'âge à l'immigration dans le cadre du Recensement de 2006. Pour de plus amples renseignements sur la variable Âge à l'immigration, veuillez consulter le Guide de référence sur le lieu de naissance, le statut des générations, la citoyenneté et l'immigration, Recensement de 2006, numéro 97-557-GWF2006003 au catalogue.

Note : Qualité des données - Certificat ou diplôme inférieur au baccalauréat

La qualité générale de la variable du Recensement de 2006 portant sur le « Plus haut certificat, diplôme ou grade » est acceptable. Toutefois, il importe aux utilisateurs de la catégorie « Certificat ou diplôme universitaire inférieur au baccalauréat » de savoir qu'une croissance inattendue de cette catégorie par rapport au Recensement de 2001 a été notée.

En effet, lors du Recensement de 2001, 2,5 % des répondants âgés de 15 ans et plus avaient déclaré un tel diplôme alors que cette proportion s'établit à 4,4 % en 2006, une croissance de 89 %. Un tel phénomène n'a pas été observé dans d'autres sources de données comme l'Enquête sur la population active.

Nous recommandons aux utilisateurs de cette catégorie d'interpréter avec prudence les résultats du Recensement de 2006 pour cette catégorie.

Pour plus de renseignements sur les facteurs susceptibles de fournir une explication relative à de telles variances dans les données du recensement, telles que les erreurs de réponse et les erreurs de traitement, veuillez consulter le Dictionnaire du recensement de 2006, Annexe B : Qualité des données, échantillonnage et pondération, confidentialité et arrondissement aléatoire.

Vous obtiendrez plus de renseignements en consultant le Guide de référence pour la scolarité, Recensement de 2006, lequel sera publié plus tard en 2008.

Note : Qualité des données - langues sioux (dakota/sioux)

Lorsqu'on compare les résultats du recensement à ceux du Recensement de 2001, il semble y avoir une surestimation des personnes qui ont déclaré des langues sioux (dakota/sioux) en Colombie-Britannique et, par conséquent, au niveau du Canada également. Bien que cette surestimation touche une population relativement infime, il est préférable d'user de circonspection lorsqu'on analyse les données du recensement pour les langues sioux (dakota/sioux) pour ces géographies.

Pour plus de renseignements concernant les facteurs expliquant ces variances dans les données du recensement, telles que les erreurs de réponse et les erreurs de traitement, prière de consulter le Dictionnaire du Recensement de 2006, Annexe B Qualité des données, échantillonnage et pondération, confidentialité et arrondissement aléatoire.

Note : Grande catégorie professionnelle A - Gestion

Les données du recensement présentées pour les groupes de professions de la Grande catégorie professionnelle A - Gestion doivent être utilisées avec circonspection. Des erreurs de codage sont survenues au moment de déterminer le niveau de gestion, p. ex., cadre supérieur par opposition à cadre intermédiaire, ainsi que le champ de spécialisation ou d'activité, p. ex., directeur d'un programme de soins de santé dans un hôpital par opposition à gestionnaire de la fonction publique ouvrant dans le domaine de l'administration de politiques de la santé. Certaines professions non comprises dans la catégorie de la gestion y ont été assignées incorrectement en raison de la confusion entourant les titres tels que gestionnaire de programme et gestionnaire de projet. Les utilisateurs de données voudront peut-être utiliser les données relatives aux professions de la catégorie de la gestion conjointement avec d'autres variables telles que le Revenu, l'Âge ou la Scolarité.

Note : Famille de recensement

Couple marié (avec ou sans enfants des deux conjoints ou de l'un d'eux), couple vivant en union libre (avec ou sans enfants des deux partenaires ou de l'un d'eux) ou parent seul (peu importe son état matrimonial) demeurant avec au moins un enfant dans le même logement. Un couple peut être de sexe opposé ou de même sexe. Les « enfants » dans une famille de recensement incluent les petits-enfants vivant dans le ménage d'au moins un de leurs grands-parents, en l'absence des parents. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Dictionnaire du Recensement de 2006, numéro 92-566-XWF ou 92-566-XPF au catalogue.

Note : Comparabilité des données de 2006 sur le lieu de travail

Le travail à domicile peut être mesuré de différentes façons. Dans le cadre du recensement, la catégorie des personnes travaillant à domicile comprend les personnes qui résident et travaillent au même endroit, comme les agriculteurs, les télétravailleurs et les travailleurs d'un camp de chantier. Par ailleurs, selon les instructions données dans le Guide du Recensement de 2006, les personnes ayant travaillé à domicile une partie du temps et à l'adresse d'un employeur le reste du temps devaient indiquer qu'elles avaient travaillé à domicile si elles avaient travaillé la majeure partie du temps chez elles (par exemple trois jours sur cinq).

D'autres enquêtes de Statistique Canada, telles que l'Enquête sociale générale, l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu et l'Enquête sur le milieu de travail et les employés, recueillent également des données sur les personnes travaillant à domicile. Toutefois, les données de ces enquêtes ne sont pas directement comparables à celles du recensement, étant donné que dans le cadre des enquêtes, les répondants doivent indiquer s'ils font une partie ou la totalité de leur travail rémunéré à domicile, alors qu'au recensement, ils doivent indiquer où ils travaillent habituellement la plupart du temps. Par conséquent, les estimations du travail à domicile tirées du recensement sont inférieures à celles tirées des enquêtes.

La présentation de la question sur le lieu de travail est demeurée à peu près la même pour chaque recensement depuis 1971. Cependant, en 1996, la catégorie « Sans adresse de travail fixe » a remplacé la catégorie « Sans lieu habituel de travail ». En 1996, le questionnaire du recensement a été modifié par l'ajout d'une case à cocher pour la catégorie de réponse « Sans adresse de travail fixe ». Lors des recensements antérieurs, les répondants devaient inscrire « Sans lieu habituel de travail » dans les zones réservées à l'adresse. Il semble y avoir eu un sous-dénombrement des personnes sans lieu de travail fixe lors des recensements antérieurs.

Les annexions, les incorporations et les fusions de municipalités pourraient rendre difficile l'établissement de comparaisons entre des unités et des structures spatiales qui changent dans le temps.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Dictionnaire du Recensement de 2006, numéro 92-566-XWF ou 92-566-XPF au catalogue.

Note : Diffusion des subdivisions de recensement (SDR) supprimées - Données intégrales

Pour faciliter la diffusion des données sur les sept aires de diffusion pour lesquelles les SDR d'origine ont été supprimées en raison d'un taux élevé de non-réponse, la valeur « nulle » a été attribuée aux SDR d'origine en question. Cette valeur « nulle » est remplacée par un tiret (-) dans les produits en format Beyond 20/20.

Voici la liste des SDR auxquelles la valeur « nulle » a été attribuée :

La SDR de Saint-Gabriel-de-Valcartier (2422025)
La SDR de Fort Albany (Part) 67 (3556093)
La SDR de Moosonee (3556106)
La SDR de Nekaneet Cree Nation (4704802)
La SDR de Stony Plain 135 (4811804)

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Dictionnaire du Recensement de 2006, numéro 92-566-XWF ou 92-566-XPF au catalogue.

Note : Diffusion des subdivisions de recensement (SDR) supprimées - Données-échantillon (20 %)

Pour faciliter la diffusion des données sur les 19 aires de diffusion pour lesquelles les SDR d'origine ont été supprimées en raison d'un taux élevé de non-réponse, la valeur « nulle » a été attribuée aux SDR d'origine en question. Cette valeur « nulle » est remplacée par un tiret (-) dans les produits en format Beyond 20/20.

Voici la liste des SDR auxquelles la valeur « nulle » a été attribuée :

La SDR de Division No. 5, Subd. E (1005007)
La SDR de Saint-Gabriel-de-Valcartier (2422025)
La SDR de Fort Albany (Part) 67 (3556093)
La SDR de Moosonee (3556106)
La SDR de Nekaneet Cree Nation (4704802)
La SDR de Irricana (4806022)
La SDR de Stony Plain 135 (4811804)
La SDR de Smoky River No. 130 (4819041)
La SDR de New Songhees 1A (5917812)
La SDR de Thompson-Nicola I (Blue Sky Country) (5933037)
La SDR de Columbia-Shuswap F (5939044)

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Dictionnaire du Recensement de 2006, numéro 92-566-XWF ou 92-566-XPF au catalogue.

Note : Univers des logements

L'univers des logements a trait aux caractéristiques des logements au Canada. Les logements se distinguent des ménages. Les caractéristiques d'un logement sont les attributs physiques d'un ensemble de pièces d'habitation, alors que les caractéristiques d'un ménage ont trait à la personne ou au groupe de personnes (autres que des résidents temporaires ou étrangers) qui occupe un logement. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Dictionnaire du Recensement de 2006, numéro 92-566-XWF ou 92-566-XPF au catalogue.

Note : Personnes occupées (pendant la semaine de référence)

Personnes qui, au cours de la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 16 mai 2006) :

a) avaient fait un travail quelconque à un emploi salarié ou à leur compte ou sans rémunération dans une ferme ou une entreprise familiale ou dans l'exercice d'une profession;

b) étaient absentes de leur travail ou de l'entreprise, avec ou sans rémunération, toute la semaine à cause de vacances, d'une maladie, d'un conflit de travail à leur lieu de travail, ou encore pour d'autres raisons.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Dictionnaire du Recensement de 2006, numéro 92-566-XWF ou 92-566-XPF au catalogue.

Note : Première langue officielle parlée

Les définitions de la première langue officielle parlée et de la minorité de langue officielle se trouvent dans le Règlement sur les langues officielles - communications avec le public et prestation des services, publié conformément à la Loi sur les langues officielles (1988).

Les renseignements sur la première langue officielle parlée ne sont pas recueillis directement auprès des répondants. Ils sont plutôt dérivés de trois variables linguistiques du questionnaire du recensement : la connaissance des langues officielles, la langue maternelle et la langue parlée à la maison (langue parlée le plus souvent à la maison). La première étape dans la dérivation de la variable consiste à examiner les réponses à la question sur la connaissance du français et de l'anglais. Une personne unilingue française se voit assigner le français comme première langue officielle parlée, alors que l'anglais est assigné à une personne unilingue anglaise. Si la personne parle le français et l'anglais, on examine alors sa langue maternelle. Si celle-ci est le français, le français sera donc considéré comme sa première langue officielle parlée. La même méthode est utilisée pour l'anglais. Par conséquent, lorsqu'une personne peut parler français et anglais et a l'anglais comme langue maternelle, l'anglais est assigné comme première langue officielle parlée.

Lorsqu'un répondant parle le français et l'anglais et indique ces deux langues à la question sur la langue maternelle, on examinera alors la variable « langue parlée à la maison » afin de déterminer la première langue officielle parlée. Dans ce cas, si l'anglais est la langue parlée à la maison, l'anglais sera assigné comme première langue officielle parlée; si le français est la langue parlée à la maison, le français sera assigné comme première langue officielle parlée. Par conséquent, une personne qui parle l'anglais et le français, qui indique les deux langues officielles comme langue maternelle et qui parle anglais à la maison aura donc l'anglais comme première langue officielle parlée.

Dans les cas où le répondant parle le français et l'anglais et indique les deux langues officielles comme langue maternelle et langue parlée à la maison, le français et l'anglais seront assignés comme première langue officielle parlée.

La minorité de langue officielle est de langue anglaise au Québec et de langue française dans les autres provinces et territoires. La taille de la minorité de langue officielle est estimée en additionnant la population minoritaire et la moitié de la population ayant l'anglais et le français comme première langue officielle parlée. En Ontario, par exemple, la minorité de langue officielle est calculée en additionnant la population ayant le français comme première langue officielle parlée et la moitié de la population ayant l'anglais et le français comme première langue officielle parlée.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Dictionnaire du Recensement de 2006, numéro 92-566-XWF ou 92-566-XPF au catalogue.

Note : Genre de ménage

Répartition fondamentale des ménages privés en ménages familiaux et en ménages non familiaux. Un ménage familial est un ménage qui comprend au moins une famille de recensement, c'est-à-dire un couple marié avec ou sans enfants, ou un couple vivant en union libre avec ou sans enfants, ou un parent seul avec un ou plusieurs enfants (famille monoparentale). Un ménage unifamilial se compose d'une seule famille de recensement (avec ou sans autres personnes) qui occupe un logement privé. Un ménage multifamilial se compose de deux familles de recensement ou plus (avec ou sans autres personnes) qui occupent le même logement privé.

Un ménage non familial est constitué soit d'une personne vivant seule dans un logement privé, soit d'un groupe de deux personnes ou plus qui partagent un logement privé, mais qui ne forment pas une famille de recensement.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Dictionnaire du Recensement de 2006, numéro 92-566-XWF ou 92-566-XPF au catalogue.

Note : Univers des ménages

L'univers des ménages a trait à une personne ou à un groupe de personnes (autres que des résidents temporaires ou étrangers) qui occupe un logement. Les variables relatives aux ménages se distinguent de celles se rapportant au logement, du fait que ces dernières ont trait aux caractéristiques du logement et non à celles des personnes qui occupent le logement. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Dictionnaire du Recensement de 2006, numéro 92-566-XWF ou 92-566-XPF au catalogue.

Note : Incidence de la restructuration municipale

Il est possible que les limites et les noms des municipalités (subdivisions de recensement) soient modifiés d'un recensement à un autre par suite d'annexions, de dissolutions et d'incorporations. Afin d'atténuer l'impact de ces modifications sur la diffusion des données, l'équipe du Recensement de 2006 entend produire un profil pour les subdivisions de recensement dissoutes. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le Dictionnaire du Recensement de 2006, numéro 92-566-XWF ou 92-566-XPF au catalogue.

Des renseignements supplémentaires sur ce tableau se trouvent dans la dimension de la variable du Profil.

Tableau de donnée

Choisissez les catégories de données pour ce tableau